5 trucs pour mieux travailler en musique

Les faits

En 2011, l’Université de British Colombia a demandé à 300 participants d’effectuer une série de tâches créatives comme associer des idées ou trouver des solutions pour améliorer leur vie professionnelle.  Différentes ambiances sonores sont alors créées pour étudier l’impact sur le rendu.
Brain Music
©albane simon
Les meilleurs résultats sont obtenus lors d’un niveau de bruit moyen. Trop élevé, le son entrave le traitement de l’information par le cerveau. Trop faible, il distrait ce dernier. Le son moyen et constant, créé un ‘obstacle‘ sain à la réflexion qui libère la créativité en stimulant la pensée abstraite. Voici quelques outils pour booster votre créativité & votre productivité.

L’incroyable découverte

Le compositeur Jim Wilson a enregistré le chant des criquets puis en a ralenti la vitesse de lecture, révélant l’incroyable mélodie d’une chorale minuscule.

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/49573799″ width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Tous les sons de ce morceau proviennent du chant des criquets. L’enregistrement contient deux pistes superposées, une diffuse le chant à vitesse normal (c’est le son que vous reconnaîtrez) et l’autre, le chant harmonieux est la version ralentie (des soupçons de modifications planent sur ce morceau).

Ouvrir un café chez soi

Coffitivity propose différentes ambiances de café ou de cantine pour ceux qui aiment avoir l’impression de rédiger le nouveau best-seller à la table d’un bar sympa sans jamais entendre « Il va falloir consommer quelquechose maintenant ». Bonne idée aussi pour être productif sans finir par se prendre pour Beyoncé devant tout le monde. Chez vous, chantez sans restrictions !

Coffitivity

La Machine à bruits

Il y a aussi une ambiance de café sur Noisli, en plus des 13 autres ! La pluie, le feu, l’orage ou même le grésillement d’un appareil électronique, créez une ambiance propice à la créativité.

Noisli
LE CONSEIL : Associez la pluie au direct de fip radio pour kiffer en mode « oh ras le bol de ce temps de merde autant se mettre au boulot » même en pleine canicule ! Evasion garantie.

5 astuces de productivité en musique

Rester esclave du rythme en fournissant un travail remarquable ? facile :

  1. Choisissez de la musique sans ou avec très peu de paroles. On pense au classique mais pas seulement, bien que celle-ci ait prouvée ses effets merveilleux sur le cerveau. (Essayez du Django Reinhardt, ou un classique comme Lac des cygnes)
  2. Utilisez Grooveshark.com ou Soundcloud.com pour éviter les coupures pubs de Spotify, ou réconciliez vous avec votre radio réveil, la radio c’est bien !
  3. Utilisez la durée des morceaux, des albums et/ou des playlists pour allouer le temps idéal à chaque étape de votre travail ou justement pour le découper judicieusement.
  4. Préférez découvrir des titres inconnus de groupes que vous aimez afin de ne pas subir votre cerveau faisant l’effort de vouloir s’en souvenir, il adore ça.
  5. Si vous n’êtes pas très entouré, évitez les écouteurs et préférez le son des hauts-parleurs. C’est plus un conseil, mais il y a des dizaines de raisons de le faire (détérioration de l’ouïe en cas d’abus, camelote abondante et dangereuse, trop forte intrusion dans le processus de réflexion … )

Bon boulot !

Découvrez aussi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *