Pourquoi #LaRobe ?

Certains la voit blanche et or, d’autres bleue et noir, beaucoup s’en foutent, mais tous devraient savoir comment #LaRobe a divisée les cervelles du globe entier !

On ne devrait pas dire #TheDress mais #ThePicture

Thedress

Tout ce qui rend possible cette illusion est la mauvaise qualité de la photographie. Elle contient en fait trop peu d’informations. Les pixels se mélangent, on a du mal à identifier la position de la robe dans l’espace et la source de lumière n’est pas évidente… mais le cerveau doit prendre une décision et juger ce qu’il voit pour fournir une image à nos yeux.

Ci-dessous par exemple,

illusion de constance chromatique
Les deux cases encerclées sont en fait de la même couleur !

Avec cette image de Rubik’s cube, on trompe le cerveau en lui montrant une scène cohérente contenant une ombre franche et des couleurs contrastantes… dont on a remplacé une case de la zone d’ombre par un copié-collé de case éclairée. Là, le cerveau hallucine :

Elle est pas dans l’ombre ? Pourquoi elle est du même marron la case ?

Et il règle le conflit en éclaircissant pour « rétablir l’ordre » et compenser. Ce phénomène s’appelle la « constance » des couleurs.

Pourquoi les bleus et les blancs ?

Dans le cas de #LaRobe, on sait qu’elle est bien bleue et noire en réalité. L’illusion de deux versions du vêtement vient du fait que le cerveau est partagé :
– il imagine un éclairage très vif en pleine lumière naturelle
, pour lequel il compenserait par l’éclaircie en se disant :

Bon là c’est en plein soleil et elle à l’air toute sombre, ça va pas ma cherie !

Pour voir la robe plus lumineuse (donc plus blanche), le cerveau ajoute aux couleurs de l’image un peu d’orange car c’est la complémentaire du bleu, ce qui explique l’effet doré quand on voit la robe blanche.

– ou il imagine un éclairage artificiel moins vif, qui laisse apparaître la vraie couleur, plus sombre et plus proche de la vraie robe, qui vient du magasin éclairé artificiellement au moment de la photo. C’est inutile de comparer avec la vraie robe car les couleurs sur cette photo sont déjà bleu fadasse et pas vraiment noir.

Un réflexe fondamental.

De façon automatique, chaque cerveau va vouloir identifier ce qui lui est présenté le plus rapidement possible. Il va puiser dans ce qu’il sait, ses souvenirs, ce qu’on lui enseigne, ce qu’il ressent… etc. Nous avons cette même réaction quand on voit un visage humain. Cela ressemble à du préjugé, ça à la goût de l’amalgame et la couleur de l’idée reçue, mais c’est bien un processus naturel lié à l’instinct de survie et l’intelligence. Face aux débats qui nous divisent, il serait intéressant de réaliser comme nous avons tous besoin d’identifier le monde qui nous entoure malgré la rumeur qui dit que nous nous endormons dans l’illusion.

Alors parce qu’elle nous rappelle que toutes les réalités demandent à être connues, #LaRobe mérite son tour du monde.

-Source AsapScience : Voir leur vidéo en anglais sur Youtube.
+ : Notre cerveau juge la fiabilité d’un individu sans le savoir – Sciences & Avenir
Pic

 

Découvrez aussi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *