dryad.fr

UGC – Séances à la pell – icule (-_-)

Je souhaitais parler de mes expériences cinématographiques assez régulièrement sur ce blog mais je me rend vite compte que traiter les films un par un n’est pas gérable vu que j’ai quelque peu l’impression de vivre dans une salle de cinéma ! Alors c’est parti pour un rappel de ces dernières semaines:

La fille de Monaco :

C’est insupportable cette manie qu’a Luchini de ne jamais interpréter ses personnages mais d’être lui même !
Louise Bourgoin est sublime et illumine la salle par son talent… jusqu’au moment où elle ouvre la bouche.
Roschdy Zem s’appel Christophe et c’est pas crédible… crions au préjugé mais je vous assure que j’ai pas la tête d’un Nicolas moi!
Et le scénar et bien… c’est divertissant mais on nous encombre avec cette histoire de procès pleine de promesse qui en fait n’a aucune réelle importance dans le denouement ou l’évolution de la situation.

L’état d’esprit idéal pour voir le film : en vacances, loin de la ville avec un pote et une copine avant de jouer à action ou vérité…

________________________________________________________________________________

Star Wars – épisode 46 ( mais en fait c’est entre le 24 et le 25 ) :
Étonnamment on passe un bon moment dans notre petit fauteuil rouge, on ne pleure jamais, on ne sourit pas, on est pas du tout surpris mais par contre : on ne s’ennuie pas!

L’état d’esprit idéal pour voir le film : Après le boulot ou le matin avec la brosse à dent dans une main et le bol de céréales dans l’autre.

________________________________________________________________________________

Babylon A.D.

Le Cinquième élément suffisait merci.

L’état d’esprit idéal pour voir le film : Cessité, Solitude, Fin de vie…

________________________________________________________________________________

Martyrs

Je ne serais pas très objectif car il faut savoir que je flippe rapidement devant un film … mais à noter quand même que malgré un dénouement un peu longuet pour ne pas dire relou sur les bords le film est très intéressant.
Précisément car il répond à une question qu’on se pose souvent…  » et après le film d’horreur ?  »

Et bien oui, les survivants de tueries affreuses des plus grands films de pétoches comme notre chère Neve Campbell après les trois Scream
J’imagine qu’on ne ressort pas indemne d’une telle expérience!

Martyrs va dans ce sens et commence à la fin d’un film d’horreur pour nous montrer comment celle qui a réussie à fuire ses bourreaux, ne pourra plus jamais vivre comme avant et reprendre une vie pleine de joie et de bonne humeur !

Mention spécial pour les deux actrices qui portent le film de leur relation ambigu mais touchante avec toute leur beauté et leur talent!

L’état d’esprit idéal pour voir le film : Après avoir vu Saw, Scream et Souviens toi l’été dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *