dryad.fr

Austérité & Pub française. Ça va ?

Un prix bas qui n’a rien à cacher, L’authenticité, Les prix bas la confiance en plus : la publicité semble obsédée par l’idée de montrer patte blanche, trop souvent au détriment de la créativité.
« La Chine c’est par là ! » est la réplique qui ponctue le dernier spot de la marque.

Un prix bas qui n’a rien à cacher, L’authenticité, Les prix bas la confiance en plus, la publicité est obsédée par l’idée de montrer patte blanche et les spots s’enchaînent comme des suppliques nous priant de croire en la bonne foi des annonceurs.

On a l’impression que ce phénomène vient d’apparaître en réponse aux scandales, comme l’affaire Findus, mais nous ne pouvons également éloigner l’idée que cette tendance à la transparence et à la lourdeur des arguments « rassurants » est aussi liée au nouveau visage du consommateur, connecté, qui documente ses expériences gustatives et possède une tribune de choix sur le web appuyée par une audience en quête de témoignages d’expériences personnelles.

Ceci n’est pas un cheval

Cette vague qui traverse la coupure pub pourrait aussi refléter enfin les conséquences de la sur-argumentation commerciale autour de la crise. L’austérité ? Un mode de vie ? Austère veut aussi dire dépouillé, dénué d’agréments, qui a une saveur âpre et astringente. Sans-façons.

© Agence H

D’accord il y a encore des délices d’humour et d’idée qui voient le jour mais ils ont trop souvent quelquechose d’amer.

AHAH ils nous disent d’acheter et on achète AHAH MDR LOL

L’une des campagnes les plus hallucinantes actuellement est celle qui nous vend un « repas chaud » parcqu’on « se lève tôt », qu’on est « le premier et le dernier » au boulot mais surtout parcqu’on est bien brave. Merci Mac Donald’s pour cette fabuleuse formule qui participe réellement à la solution.

Nos excuses aux guichetières de France d’origine contrôlée.

Il semble évident qu’un discours plus clair et rassurant est nécessaire à notre époque. Mais le consommateur risque la crise de paranoïa face au matraquage d’arguments déversés dans certain spots récents. On ne parle presque plus au cerveau droit, au risque de le délaisser, de peur de se faire arnaquer, de payer trop cher ou de manger un produit douteux.

Imaginez un monde  rempli de ceci (les mélomanes apprécieront également la bande originale introuvable à ce jour) :

La performance et le rabais à la longue pourraient voir s’emmêler les messages et ralentir considérablement l’innovation.

Mais surtout, la poésie, la beauté, l’imaginaire et la créativité, tout ce qui a une chance d’initier des idées fortes, de créer l’engagement (ce qui fait + vendre quand c’est bien fait) sont des notions qui pâtissent de cette situation ! Si les publicitaires cessent de faire passer des émotions et se voient remplacés par des arguments chiffrés et des promesses minimum, nous allons droit vers la multiplication de bouses visuelles insupportables…

Mais non tout ira bien, hein Monsieur Goude ?

http://youtu.be/2JSRXtH3wRk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *